Cheffe Claire Heitzler

- Élue "Cheffe Pâtissière de l'année 2018" par le Festival Omnivore
- Récompensée en 2018 par Le centre du Luxe et de la Création à travers le "Prix Lalique"
- Récompensée en 2014 par l'association des Relais Desserts avec le 'Prix de l'Excellence du meilleur Pâtissier"
- Élue "Cheffe Pâtissière de l'année 2013" par le guide Gault&Millau
- Nommée "Cheffe Pâtissière de l'année 2012" par la revue Le Chef

Imaginer des desserts à la fois raffinés, équilibrés, lisibles et savoureux dans le plus grand respect des produits et de leur saisonnalité, tel est le credo de cette pointure de la haute pâtisserie française. Considérée par ses pairs comme une “surdouée du sucré”, Claire Heitzler a acquis sa technique auprès des plus grands Chefs et forgé son style à travers plusieurs expériences à l’étranger. Évoluer dans le milieu culinaire n’a pourtant pas été une évidence pour cette grande gourmande ! Ce n’est qu’au cours de son adolescence, en travaillant ponctuellement dans le restaurant des amis de ses parents, que la jeune Alsacienne est petit à petit séduite par l’ambiance de la gastronomie et finit par se lancer dans une école hôtelière. Débutant ainsi sa carrière en cuisine, elle découvre assez rapidement que la pâtisserie lui correspond davantage :

“En pâtisserie, on a cette rigueur, cette précision qui m’ont très vite rassurée. Quand j’ai commencé, j’avais besoin d’avoir un cadre précis, organisé, assez strict, pour me sentir à l’aise dans mon métier.”

De 1996 à 1998, Claire Heitzler commence à apprendre les bases de sa passion dans la boutique du Chef Pâtissier-Chocolatier Thierry Mulhaupt. Rejoignant ensuite la Maison Michel Troisgros***, elle aiguise ses compétences cette fois en pâtisserie de restauration. Là-bas, elle bénéficie des conseils du Chef Pâtissier de l’époque, Sébastien Dégardin, qui lui donne confiance en elle et la sensibilise au goût. S’ensuivent des opportunités très variées à travers le monde. Du Greenhouse à Londres à l’Hôtel Park Hyatt à Dubaï, la jeune Cheffe prend plaisir à s’adapter et à se nourrir de la diversité culturelle dans laquelle elle est plongée :

“Quand je travaillais pour le groupe Hyatt, il y avait 40 nationalités différentes avec des jeunes qui venaient de pays assez pauvres et qui n’avaient aucune formation professionnelle [...] Juste une motivation de dingue, une soif d’apprendre, d’évoluer pour s’en sortir et pour subvenir aux besoins de leur famille. C’est une sacrée leçon.”

Mais s’il y a une mission à l’étranger qui s’est révélée extrêmement marquante pour Claire Heitzler, c’est bien son expérience au pays du Soleil levant. En 2004, le Chef renommé Alain Ducasse lui confie le poste de Cheffe Pâtissière dans son restaurant Beige Alain Ducasse – Tokyo. Si les débuts sont difficiles pour s’accommoder à la façon de travailler des Japonais et à la sensibilité de leur palais, elle souhaite donner le meilleur d’elle-même. Galvanisée par l’exigence d’Alain Ducasse, elle parvient finalement à “s’éclater” pendant ces 3 années passées au sein de ce qu’elle appelle aujourd’hui son ”pays de cœur ».

De retour en France, elle va se révéler véritablement en tant que Cheffe Pâtissière de l’Hôtel Ritz à Paris, puis du restaurant Lasserre où elle va développer une expérience sucrée unique à travers un menu très audacieux baptisé “Séquence sucrée”. Le principe ? Répondre à la demande des clients souhaitant déguster uniquement des desserts en leur proposant un enchaînement de douceurs sans jamais saturer les papilles : 

“L’idée c’était de recréer exactement les mêmes séquences que lorsqu’on va au restaurant pour manger du salé, c’est-à-dire des canapés, un amuse-bouche, une entrée, un plat, un dessert et des petits fours [...] uniquement avec des desserts. Les premiers plats étaient vraiment faits à base de légumes avec quasiment pas de sucre ajouté et plus on se rapprochait du dessert, plus on retrouvait les codes de la pâtisserie. Ce côté vraiment plus gourmand, plus rassurant, plus généreux.”

Une excellente façon de moderniser la pâtisserie en exprimant toute sa créativité ! Créativité que l’on retrouve d’ailleurs également dans son emblématique “Parfait à la graine de cacao crue et torréfiée”, imaginé lui aussi chez Lasserre. La Cheffe Pâtissière y décline avec brio les différentes étapes de fabrication du cacao.

Cette volonté de dépoussiérer les codes de la pâtisserie ne quitte jamais Claire Heitzler. Assoiffée de nouveaux défis, elle devient en 2016, Directrice de la création chez Ladurée. Elle imagine alors des recettes plus légères et plus respectueuses de l’environnement et développe aussi des produits en accord avec chaque culture locale de cette maison présente à l’international. Bien qu’elle ne court pas après le succès, Claire Heitzler collectionne les récompenses prestigieuses et s’impose, au fil des années, comme une véritable spécialiste du sucré. Et ce, en conservant une incroyable humilité. Elle participe notamment au jury de l’émission “Qui sera le prochain grand pâtissier ?” diffusée sur France 2 en 2017. En 2018, guidée par son “envie de voir de quoi elle est capable de faire toute seule”, elle crée sa propre société de conseil, de création et de formation. Son objectif ? Transmettre aux professionnels des métiers de bouche son expertise dans l’équilibre des textures et des goûts.

“Rendre la pâtisserie accessible à travers les moules FLEXIPAN®, c’est super ! Ça permet aux gens de faire à manger chez eux et je trouve ça extra.”

L’univers culinaire de Claire Heitzler

Sa sensibilité et son travail de précision transparaissent aujourd’hui dans chacune de ses créations audacieuses, délicates et empreintes de poésie. S’inspirant des techniques utilisées en cuisine, Claire Heitzler parvient à sublimer les matières premières, mêlant cuisson de fruits frais et contrastes de saveurs :

“J’aime bien pouvoir équilibrer correctement les pâtisseries en opposant des saveurs, des textures et des goûts qui, mélangés ensemble, s’accordent parfaitement.”

Jonglant avec excellence entre le gras, l’acidité, le sucré et l’amertume, elle donne naissance à une pâtisserie légère, à la fois simple, élégante mais aussi et surtout engagée et en accord avec son temps. La philosophie de cette Cheffe Pâtissière résolue à préserver les trésors de la planète repose en effet avant tout sur une profonde solidarité envers les producteurs :

“Faire une pâtisserie sans qu’il y ait un sens derrière par rapport à l’environnement, par rapport au terroir français, ça ne m’intéresse pas. C’est ça mon moteur. C’est comprendre le travail du producteur, le travail de la terre. L’amour qu’il met dans ses produits m'oblige à respecter encore plus ses produits et à faire en sorte qu’ils soient mis en valeur dans le dessert.”

Alors quand vient le moment d’évoquer l’année 2020 marquée par la crise sanitaire et la fermeture des restaurants, Claire Heitzler rappelle à quel point il est important que chaque professionnel mais aussi que chaque consommateur se responsabilise en adoptant une alimentation plus raisonnée :

“Je sais que demain, encore plus qu’hier, je veux impérativement travailler en direct avec les producteurs. C’est vraiment important de prendre conscience que le terroir français est magnifique et que si on n’est pas tous sensibilisés à la manière dont est cultivé ce que l’on consomme, on risque de perdre beaucoup de choses en France.”

Fondant son travail sur cette démarche admirable et cherchant à transmettre ses valeurs autant à ses collaborateurs qu’à ses clients, Claire Heitzler donne encore et toujours plus de profondeur au métier de pâtissier.

Deux recettes élaborées spécialement pour Guy Demarle

“Un dessert réussi c’est quand un client prend une cuillère, la met en bouche et qu’il a le sourire.”

La recette “Cœur de fraisier” imaginée par Claire Heitzler pour la Fête des mères

Recette du "Cœur de fraisier" par la Cheffe Claire HeitzlerJe découvre la recette !

 

Une émotion gustative, c’est ce que vous propose Claire Heitzler à travers sa recette « Coeur de fraisier spécialement élaborée pour Guy Demarle à l’occasion de la Fête des Mères ! S’appuyant sur le moule Marguerite FLEXIPAN® ORIGINE, dont la forme printanière “représente bien nos mamans”, elle vous propose un dessert de saison et réalisable par tous. Composé uniquement de produits naturels, le « Cœur de fraisier” de Claire Heitzler met en vedette la fraise de pleine terre ! Un fruit très apprécié par la Cheffe Pâtissière pour son “côté glamour, juteux, sa couleur et son parfum”. Mais ce n’est pas tout ! Comme à son habitude, la Cheffe vous propose un jeu de goûts et de textures parfaitement maîtrisé dont vous nous direz des nouvelles :

“J’ai travaillé sur un fond de pâte sablée assez épais et croustillant pour avoir beaucoup de mâche en bouche avec une marmelade de fraises qui, elle, va ramener de l’humidité et de la fraîcheur, ainsi qu’ une mousse au yaourt très aérienne. Enfin, sur le dessus, j’ai joué sur le cœur de la fleur qui est tout rouge avec des tranches de fraises coupées.

La recette de la Bûche « Saveurs de Noël” créée par Claire Heitzler pour les fêtes de fin d’année

Bûche "Saveurs de Noël" façon Claire HeitzlerJe me lance dans sa réalisation !

 

Pour les fêtes de fin d’année 2021, Claire Heitzler s’est encore jointe à Guy Demarle pour développer une recette régressive qui en jette !  Sa bûche « Saveurs de Noël » réalisée dans le Moule à Bûche Savarin FLEXIPAN® Inspiration rappelle de nombreux souvenirs d’enfance par les parfums emblématiques qui la compose : chocolat, mandarine et épices pour pain d’épices… Hummmm !

"L'idée était de travailler une recette qui nous ramène en enfance avec des saveurs typiques de Noël, notamment pour moi venant d'Alsace où les épices sont à la fête en décembre. Il est également important pour moi de toujours travailler avec des produits de saison, d'où la mandarine. J'ai donc voulu cette bûche avec des saveurs rassurantes, facilement réalisable à la maison et qui pourra séduire toute la famille."

Vous avez l’eau à la bouche ? Nous aussi ! Commandez dès à présent votre moule Marguerite FLEXIPAN® ORIGINE sur la Boutique Guy Demarle ou en Atelier Culinaire physique ou digital pour reproduire cette savoureuse recette de Claire Heitzler.

Retrouvez également la talentueuse Cheffe Pâtissière sur son site claireheitzler.com et sur les réseaux sociaux : 

Facebook

Instagram

 

Ces personnalités pourraient
vous intéresser…

Chef Juan Arbelaez
Originaire de Colombie, Juan Arbelaez fait partie des chefs les plus emblématiques de la capitale française. Mettant son humour, son énergie et sa générosité au service du partage, c’est une cuisine colorée résolument moderne, inventive et pleine de saveurs qu’il délivre dans ses différents établissements du bassin parisien. Pour lui, la cuisine a toujours été une affaire de famille. Elevé aux bons petits plats concoctés par sa mère et son grand-père, il voit en le repas "un
Cheffe Nina Métayer
Elle n’a que 32 ans, et pourtant… la Cheffe Nina Métayer est déjà une référence en matière de pâtisserie haut de gamme ! Ayant additionné les expériences dans les plus grandes maisons et collectionné les distinctions comme le titre de “Chef Pâtissier de l’Année” à deux reprises, elle a de quoi être fière de son parcours. Mais c’est la tête sur les épaules, les yeux rieurs et le sourire toujours scotché aux lèvres qu’elle partage sa passion avec une profonde humil
Chef Philippe Conticini
Faut-il encore le présenter ? Cuisinier hors pair et pâtissier de génie récompensé à maintes reprises, le Chef Philippe Conticini a fait de la gastronomie française et internationale son terrain de jeu. Un jeu de saveurs qu’il exécute avec générosité et précision depuis plus de 30 ans, pour le plus grand plaisir des gourmands en quête de sensations régressives. Avant-gardiste, résolument moderne, ce véritable palais absolu a voué sa carrière au travail du goût ainsi qu’à

Je recherche...

A votre écoute, c'est parti !