Bien conserver vos aliments pendant le confinement

Le saviez-vous ?Santé/Bien-être
28 Avr 2020

Contraints de limiter vos sorties, vous faites le plein de provisions afin de ne manquer de rien pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines de confinement. Résultat, vous êtes plus susceptibles de rencontrer des difficultés à conserver vos aliments. Voici donc quelques gestes faciles à adopter pour prolonger leur durée de vie et éviter le gaspillage !

Faites des courses en quantité raisonnable ! 

Pour bien conserver vos aliments, il convient avant tout d’acheter uniquement ce dont vous avez besoin, autrement dit en quantité raisonnable. Certes, le confinement vous oblige à faire des courses plus importantes qu’en temps normal mais ce n’est pas une raison pour acheter des dizaines de paquets de pâtes, de farine ou plusieurs kilos de carottes. Rassurez-vous, les supermarchés sont approvisionnés régulièrement et vous trouverez toujours de quoi vous nourrir ! Alors, pour trouver le juste milieu, pensez à déterminer vos menus à l’avance. Cela vous permettra d’acheter uniquement les ingrédients nécessaires pour un nombre de jours défini. Ni plus, ni moins ! Chaque aliment ajouté au caddie trouvera ainsi sa place dans l’assiette et non dans la poubelle ;-) 

Faire ses courses en quantité raisonnable

Respectez DLC et chaîne du froid

Autre élément qui mérite toute votre attention : la date limite de consommation (DLC) qui vous protège contre les risques d’intoxication alimentaire. Pour chaque produit emballé, vérifiez donc si la DLC est suffisamment éloignée dans le temps en fonction du jour où vous avez prévu de le cuisiner. Pendant vos courses, soyez également attentif au respect de la chaîne du froid. Commencez toujours par les produits secs qui craignent moins les variations de températures et terminez vos courses par les produits frais que vous prenez soin de protéger dans un sac congélation si nécessaire. Une fois chez vous, retirez les emballages des aliments pour retirer toutes traces de microbes ou bactéries éventuelles et mettez au réfrigérateur ou au congélateur tout ce qui nécessite d’être conservé au frais.  Les autres produits secs, quant à eux, peuvent patienter une petite heure dans l’entrée comme certains professionnels de santé le recommandent pour être “décontaminés”. 

À chaque produit sa méthode de conservation

Lorsque vous faites des courses, les produits que vous achetez ne peuvent bien sûr pas tous être stockés dans les mêmes conditions. 

Produits laitiers, viandes et poissons

Les produits laitiers, viandes, poissons et fruits de mer par exemple se dégradent assez vite et doivent impérativement être conservés à des températures basses, au réfrigérateur. Côté rangement, l’idéal est de stocker d’abord les aliments qui seront consommés en dernier. Quand vous ouvrirez le réfrigérateur, vous verrez ainsi les aliments qui périment en premier et qu’il faut donc consommer en priorité

Conservation des produits laitiers

Les fruits et légumes 

Certains fruits et légumes se conservent au réfrigérateur tandis que d’autres se portent mieux à l’air libre. Salade, endives, carottes, radis, poireaux, figues, champignons ou betteraves préfèrent par exemple la fraîcheur et l’humidité du bac à légumes alors que bananes, oranges, avocats, tomates, citrons et aubergines peuvent tout à fait être conservés dans une corbeille, à température ambiante.

Fruits et légumes

La seule précaution à prendre est alors de séparer les fruits et légumes climactériques (qui produisent encore de l’éthylène après avoir été cueillis et qui continuent donc de mûrir) des non climactériques (qui ne mûrissent plus une fois cueillis). L’éthylène ayant pour effet d’accélérer la maturation des fruits et légumes, il fera alors pourrir plus rapidement ceux qui sont non climactériques… Autrement dit, ne mettez jamais pommes ou bananes à proximité d’un brocoli, d’un concombre ou d’une carotte ! Enfin, pommes de terre, ail, oignon et cucurbitacées se conservent quant à eux très bien dans un endroit frais, sec et sombre car la chaleur les fait germer. 

Les produits secs

Beaucoup moins sensibles aux variations de température, les produits secs se conservent longtemps et ne nécessitent pas de précaution particulière à part une conservation à l’abri de l’humidité et de la lumière de préférence. Si vous achetez en vrac ou si vous souhaitez conserver des paquets de produits secs entamés, préférez tout de même les entreposer dans des récipients hermétiques bien fermés afin de les préserver de la poussière et des mites alimentaires. 

Conservation des aliments en bocaux

La mise sous vide : la meilleure astuce pour conserver plus longtemps ! 

Si la réfrigération et la congélation sont vos alliées en tout temps et d’autant plus pendant le confinement, la meilleure méthode de conservation reste de loin la mise sous vide ! Le principe ? Préserver toutes les qualités nutritionnelles de vos aliments ainsi que leur goût et leur texture en évitant tout contact avec l’oxygène qui favorise l’oxydation.

Conservez mieux grâce à la mise sous vide !

Pour ce faire, il suffit de placer vos aliments cuisinés ou non dans des récipients hermétiques en verre borosilicate (le plus résistant au monde) dans lequel vous allez pouvoir faire le vide à l’aide de la pompe Be Save, premier appareil de mise sous vide d’air automatique français. Une méthode vraiment naturelle qui vous permet de conserver plats cuisinés, fruits et légumes, ou encore gâteaux apéritifs 2 à 5 fois plus longtemps ! C’est le moment de vous équiper d’une offre Be Save

Qu'attendez-vous pour vous équiper d'une offre Be Save ?

En complément, ayez également dans votre cuisine un dérouleur de film alimentaire ou des feuilles d’emballage à la cire d’abeille pour conserver petits morceaux de fromages ou restes de gâteaux faits maison :-) 

 

Avec tous ces conseils, vous devriez pouvoir conserver facilement vos aliments jusqu’à la fin du confinement !

Commentaires

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient
vous intéresser…

03 Juil 2020

Calendrier des fruits et légumes de juillet

Si nous sommes nombreux à connaître la célèbre recommandation de “manger 5 fruits et légumes par jour”, nous nous retrouvons souvent dans l’incapacité de déterminer à quelle saison appartient chaque fruit et légume… Pourtant, manger des produits de saison a un impact positif aussi bien sur notre santé et notre planète que sur notre porte-monnaie ! Alors découvrez dès à présent toutes les possibilités que nous offre le beau mois de juillet !  Les fruits du mois de juille
02 Juil 2020

Gélatine, agar-agar, pectine… tout savoir sur les gélifiants alimentaires

En cuisine comme en pâtisserie, on a souvent besoin des gélifiants alimentaires pour figer ou solidifier une préparation. Mais entre la gélatine, l’agar-agar ou encore la pectine, difficile de savoir lequel convient le mieux pour les plats en gelée, les confiseries, les confitures ou les entremets… On fait le point sur leur utilisation ! La gélatine, le plus connu des gélifiants Qu’est-ce que c’est ? La gélatine est une substance obtenue par la cuisson prolongée du collagène
18 Juin 2020

La courgette, légume star de l’été !

Grillée au barbecue, mixée en gaspacho, râpée en salade, taillée en tagliatelles… la courgette se glisse dans de nombreuses recettes estivales ! Il faut dire que sous sa peau bien verte ou jaune se cache de nombreux atouts aussi bien pour nos papilles que pour notre santé. Zoom sur ce légume d’été par excellence !  La courgette : l’allié santé de vos repas d’été Bien qu’elle soit disponible tout au long de l’année, c’est entre mai et septembre que la courgette dév

Je recherche...

A votre écoute, c'est parti !